Principal généralLes opérateurs mobiles empêchés d'acheter trois actifs NITEL

Les opérateurs mobiles empêchés d'acheter trois actifs NITEL

général : Les opérateurs mobiles empêchés d'acheter trois actifs NITEL

Lorsque NITEL a récemment été mis en vente pour la énième fois, j’ai exprimé l’absurdité de l’intérêt de Globacom pour l’achat de NITEL. NITEL et Globacom sont des opérateurs nationaux - et ce sont les deux seuls. Il serait simplement contre-productif de permettre qu'un tel achat ait lieu. Nous retournerions simplement dans un état de monopole.

Heureusement, la NCC (Commission nigériane des communications) et le BPE (Bureau des entreprises publiques) ont pris des mesures pour que cet achat ne se produise pas. Extraits de la nouvelle:

Globacom, par exemple, a appris qu'en raison de sa licence de deuxième opérateur national (SNO), il ne pouvait pas acheter NITEL dans son ensemble, car cela «laisserait Globacom avec deux licences de SNO et serait donc anticoncurrentiel». Chigbo Anichebe, porte-parole du BPE, explique: "En raison de la licence SNO de Globacom, ils ne seront pas autorisés à soumissionner également pour les lignes de téléphonie fixe nationales, car ils disposent déjà de la licence leur permettant d'exploiter leurs propres technologies." pour SAT-3, comme pour Etisalat et MTN.

«Les opérateurs de télécommunications nigérians, à savoir MTN, Etisalat, Zain et Glo, ne seront pas autorisés à acheter le bras mobile M-TEL, car ils détiennent actuellement des licences DML / GSM (Digital Mobile License) et General System for Mobile. Selon la Nigerian Communications Commission (NCC), l'achat de M-TEL par l'un des titulaires de licence GSM actuels poserait des problèmes de concurrence et serait contraire aux directives réglementaires et aux conditions de licence. "

Il est intéressant de noter que le PDG de l’un des opérateurs aurait déclaré: « Nous sommes surpris que BPE et NCC aient pu faire de même.

Lisez aussi: Expérience pratique: le Samsung Galaxy Alpha est magnifique

Je ne sais pas ce qui est vraiment surprenant à propos de ces décisions. Pourquoi un opérateur voudrait-il détenir deux licences GSM? Dans quel but? Pourquoi un régulateur sensé permettrait-il à un opérateur national existant de prendre en charge le seul autre opérateur national?

Emmanuel Ekuwem, président de l'Association des entreprises de télécommunications du Nigéria, a bien résumé la situation en ces termes: « Globacom est déjà un deuxième opérateur national et la société est autorisée à exploiter les mêmes services que NITEL. Le secteur des télécommunications doit faire preuve de bon sens, lorsqu'une entreprise devient vraiment trop grosse et trop puissante avec une couverture étendue, cela peut affecter la concurrence dans le secteur . ”

Bonne décision de la part de la CCN et de BPE.

Source: 234next.com

Catégorie:
Gartner dit que Android et Windows Phone grandissent; iOS coulissante
Wiser Launcher simplifie grandement les choses pour grand-mère