Principal généralAbonnés souhaitant des tarifs télécoms moins élevés

Abonnés souhaitant des tarifs télécoms moins élevés

général : Abonnés souhaitant des tarifs télécoms moins élevés

La Commission nigériane des communications (NCC) a récemment annoncé que de nouveaux tarifs d’interconnexion (plus bas) entreraient en vigueur le 31 décembre 2009.

Le tarif d'interconnexion représente le tarif qu'un opérateur de télécommunications paie à un autre opérateur sur le réseau duquel l'appel est terminé.

Le journal The Guardian rapporte ce développement:

Avec cette évolution, les terminaisons d’appel sur les réseaux de nouveaux entrants passent de N10.12 du 31 décembre 2009 à N8.20 en 2012, tandis que les terminaisons d’appel sur les réseaux d’opérateurs plus anciens sont fixées à N8.20 pour la même période.

Une autre caractéristique majeure des nouveaux tarifs est la détermination des tarifs d'interconnexion pour les services de messagerie courte (SMS), pour la première fois dans le pays.

Il est clair que la CCN envisage les nouveaux tarifs comme moyen de réglementer les tarifs dans l’industrie. Des tarifs d'interconnexion plus bas signifient que les opérateurs de réseau peuvent réduire davantage leurs tarifs, ces derniers étant souvent directement liés aux tarifs d'interconnexion.

En toile de fond, les consommateurs du pays espèrent que les tarifs des télécommunications seront bientôt plus bas. Dans combien de temps ce sera une question différente. Cependant, Glo promettant de bloquer bientôt les débits de données mobiles, grâce à son nouveau câble sous-marin et aux nouveaux tarifs d'interconnexion, 2010 s'annonce bien pour les abonnés des télécommunications au Nigeria.

Catégorie:
Photos Flashback: découvrez à quoi ressemblait un disque dur de 5 Mo en 1956
La CCN suspend la directive sur le prix plancher du segment de données